Actualités

Phil Miller est journaliste en chef et Mark Curtis est rédacteur en chef de Declassified UK, une organisation de journalisme d’investigation qui couvre le rôle du Royaume-Uni dans le monde.

« Le public britannique ne peut plus se permettre que ses gouvernements courent imprudemment dans le monde entier sans tenir compte des conséquences à long terme »

 

La lutte des GKN* : « Arrêtons les délocalisations »

 « L’assemblée permanente des travailleuses et des travailleurs de Gkn à Florence a voté le le 26 août devant les portes de l’établissement, un document d’orientation pour une loi contre les délocalisations, rédigé avec l’aide d’un groupe de juristes du travail,.

« Pas de loi sur nos têtes, mais une loi qui est écrite avec nos têtes. Nous sommes prêts à présenter le texte de la loi, à l’enrichir aux portes de chaque entreprise, à le soutenir sur les places. » Insorgiamo (Insurection)

Depuis les attentats du 11 septembre et le lancement de la guerre contre le terrorisme, le président des États-Unis peut faire parler la poudre contre des organisations, des personnes ou des pays, comme bon lui semble. Tous les locataires de la Maison-Blanche ont fait usage de cette loi qui offre un véritable permis de tuer, au mépris du droit international. Cette loi avait été rédigée par un sénateur démocrate à l’époque … un certain Joe Biden.

Le Project for the New American Century (PNAC) était un groupe de réflexion néoconservateur basé à Washington, D.C. qui s’est concentré sur la politique étrangère des États-Unis. Il a été créé en tant qu’organisation éducative à but non lucratif en 1997 et fondé par William Kristol (co-fondateur et directeur) et Robert Kagan (co-fondateur) tous deux connus pour leur conservatisme. L’objectif déclaré du PNAC était de « promouvoir le leadership mondial américain ». L’organisation a déclaré que « le leadership américain est bon à la fois pour l’Amérique et pour le monde » et a cherché à renforcer le soutien à « une politique néo-reaganienne de force militaire et de clarté morale ».

L’adhésion de la gauche post-communiste au néolibéralisme leur a aliéné la base ouvrière. Cela a créé des opportunités pour les populistes nationalistes d’aujourd’hui.

Sous-catégories