Revue Internationale
Utopie-Critique Pour la République autogérée
Accueil
27-12-2014
 
 
Contre les guerres impérialistes
Danielle RIVA   

Il y a plus d’un an en Août 2013, le Président Hollande, poussait à « une guerre éclair » en alliance avec la Grande Bretagne et les Américains contre le régime de Bachar El Assad qui assassinait son peuple, mobilisé depuis 2011 car il réclamait son départ, dans une guerre civile qui se déroule devant le monde entier, sans que personne n’intervienne pour que cesse ce massacre. Cameron fut débouté par la Chambre des Communes, Obama, de même par son congrès. Malgré son engagement à poursuivre la « lutte contre le terrorisme «  (et les « forces du mal») initiée par son prédécesseur, il n’est jamais très chaud pour revêtir ouvertement la devise militaire et se retrouver seul sur le terrain, d’autant qu’il a été élu sur la promesse de quitter l’Irak et l’Afghanistan. Puis arriva la proposition russe d’obtenir de la Syrie la destruction de ses armes chimiques ce qui calma les ardeurs guerrières. Hollande, dépité, renonça, mais, il y a eu le Mali, le Centre Afrique, puis...

Lire la suite...
 
Barbares et barbares, faut-il soutenir les bombardements contre l'État islamique?
Denis Collin   

Denis Collin - animateur du site « la sociale »

Ainsi les puissances alliées de la nouvelle coalition sous la direction éclairée de l’Oncle Sam bombardent-elles les positions du prétendu « État islamique » installé sur les décombres de l’Irak et de la Syrie. Mais tous les grands stratèges mobilisés contre la « barbarie » annoncent que ce sera très long. Et de fait, sous les bombardements, les « djihadistes » menacent chaque jour de nouvelles villes … et continuent sans gros problème de vendre du pétrole – à prix bradé : personne ne peut résister à de telles offres. La main droite vengeresse de l’impérialisme, mettant en pratique à sa façon un précepte évangélique, ignore ce que fait sa main gauche.

Lire la suite...
 
« À la poursuite de l’État islamique »: Devinez qui est derrière le projet du califat?
Prof Michel Chossudovsky   

Prof Michel Chossudovsky - ancien universitaire et diplomate canadien aux Nations Unies

Article original : “Going After” the Islamic State. Guess Who is Behind the Caliphate Project? 

On dépeint l’État islamique (EI) comme un ennemi des États-Unis et du monde occidental. Avec le soutien de la Grande-Bretagne, l’indéfectible allié des États-Unis, le président Barack Obama a ordonné une série de bombardements étasuniens sur l’Irak visant apparemment à vaincre l’armée rebelle de l’EI. « Nous ne renoncerons pas à notre volonté de faire face à l’État islamique [...] Si les terroristes pensent que nous allons faiblir face à leurs menaces, ils ne peuvent pas être davantage dans l’erreur. » (Barack Obama et David Cameron, renforcer l’alliance de l’Otan, lettre d’opinion publiée dans le Times de Londres, 4 septembre 2014, c’est l’auteur qui souligne.)

Lire la suite...
 
Quand des bombes ne suffisent pas
Dexter Filkins   

Même si la Turquie semble récemment avoir laissé passer les  peshmergas kurdes d’Irak pour qu’ils puissent rejoindre et soutenir les combattants de la ville de Kobane située à quelques kilomètres de la frontière, rien n’est simple il est bon de rappeler quelle est sa véritable politique dans la région.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 5 sur 9
 
Top! Top!