Revue Internationale
Utopie-Critique Pour la République autogérée
Accueil
15-09-2014
 
 
Elections européennes : des résultats attendus
Danielle RIVA   

Les élections européennes viennent d’avoir lieu et leur résultat est sans surprise : une majorité d’abstentions (57%), moins d’un européen sur deux s’est rendu aux urnes. 

Les pays de l’ancien « glacis » se sont distingués : Slovaquie (87%), République Tchèque (80,5%), Slovénie (79%), Pologne (77,3%, présenté comme le pays qui a le mieux su mettre à profit « son intégration »),  Croatie (74,9%), Hongrie (71,1%), Lettonie, qui vient d’adhérer à l’Euro (70%), Bulgarie (64,3%), Estonie (63,5%), Lituanie (55,1%). Cela n’empêche pas Bruxelles, l’Otan et les médias de nous dire que des Ukrainiens sont morts à Maïdan pour le « rêve européen » !

Lire la suite...
 
France : élection européenne, une dérive frontiste ?
Danielle RIVA   

Les Français ont envoyé au parlement européen 24 députés du FN, 20 de l’UMP, 13 du PS, 7 pour les centristes de l’UDI (sortis en partie de l’UMP pour rejoindre les centristes « historiques » comme Bayrou), 6  pour les Verts et 3 pour le Front de Gauche.

 Le FN s’est clairement implanté sur la scène électorale française depuis une trentaine d’années avec des fortunes diverses liées aux aléas de sa vie politique interne (plusieurs scissions autour de la soumission ou non à la personne du « chef », J.M Le Pen), et de la politique des gouvernements de droite ou de gauche.

Lire la suite...
 
Sortir de l’euro
Jacques SAPIR   

Les élections européennes vont être l’occasion de faire le point sur le sentiment des peuples face à la construction de l’Union Européenne. On sait que cette opinion s’est fortement dégradée depuis 2009, ce que montrent nombre de sondages. Le problème est particulièrement aiguë en France où, pour la première fois, le nombre d’opinions défavorables à l’Union Européenne est majoritaire.

Il convient tout d’abord de rappeler que l’Union Européenne n’est pas l’Europe, quoi qu’elle puisse le prétendre. L’Europe est une réalité géographique, une réalité politique – même et y compris dans ses conflits – et, bien entendu, elle est une réalité culturelle. Cette réalité a existé bien avant que ne naissent les premiers projets d’union ou de fédération. 

Lire la suite...
 
UKRAINE, une nouvelle tactique de guerre froide
Michael HUDSON*   
On doit tenir grès à F. Hollande d’avoir invité Poutine et le nouveau président de l’Ukraine Porochenko aux cérémonies du débarquement de juin 1944, ce qui n’était pas de l’avis d’Obama. Il fallait qu’ils se rencontrent à un moment ou un autre, même symboliquement, car la paix en Europe est menacée.
Les armes ne se sont pas tues et la tension est toujours aussi forte par le fait que le gouvernement de Kiev veut répondre militairement à la contestation séparatiste venant de la province orientale, malgré ses discours sur sa « bonne volonté ». Et quand un gouvernement envoie la troupe et confond les mots « séparatistes »  avec « terroristes » il entretien la violence. Or la grande majorité des Ukrainiens veut tout simplement vivre dans un Etat de droit avec des règles qui respectent la démocratie et le bien de tous et entretenir de bonnes relations avec l’Europe comme avec la Russie. 
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 5 sur 6
 
Top! Top!